En savoir plus

Notre utilisation de cookies

« Cookies » désigne un ensemble d’informations déposées dans le terminal de l’utilisateur lorsque celui-ci navigue sur un site web. Il s’agit d’un fichier contenant notamment un identifiant sous forme de numéro, le nom du serveur qui l’a déposé et éventuellement une date d’expiration. Grâce aux cookies, des informations sur votre visite, notamment votre langue de prédilection et d'autres paramètres, sont enregistrées sur le site web. Cela peut faciliter votre visite suivante sur ce site et renforcer l'utilité de ce dernier pour vous.

Afin d’améliorer votre expérience, nous utilisons des cookies pour conserver certaines informations de connexion et fournir une navigation sûre, collecter des statistiques en vue d’optimiser les fonctionnalités du site. Afin de voir précisément tous les cookies que nous utilisons, nous vous invitons à télécharger « Ghostery », une extension gratuite pour navigateurs permettant de les détecter et, dans certains cas, de les bloquer.

Ghostery est disponible gratuitement à cette adresse : https://www.ghostery.com/fr/products/

Vous pouvez également consulter le site de la CNIL afin d’apprendre à paramétrer votre navigateur pour contrôler les dépôts de cookies sur votre terminal.

S’agissant des cookies publicitaires déposés par des tiers, vous pouvez également vous connecter au site http://www.youronlinechoices.com/fr/controler-ses-cookies/, proposé par les professionnels de la publicité digitale regroupés au sein de l’association européenne EDAA (European Digital Advertising Alliance). Vous pourrez ainsi refuser ou accepter les cookies utilisés par les adhérents de l'EDAA.

Il est par ailleurs possible de s’opposer à certains cookies tiers directement auprès des éditeurs :

Catégorie de cookie

Moyens de désactivation

Cookies analytiques et de performance

Realytics
Google Analytics
Spoteffects
Optimizely

Cookies de ciblage ou publicitaires

DoubleClick
Mediarithmics

Les différents types de cookies pouvant être utilisés sur nos sites internet sont les suivants :

Cookies obligatoires

Cookies fonctionnels

Cookies sociaux et publicitaires

Ces cookies sont nécessaires au bon fonctionnement du site, ils ne peuvent pas être désactivés. Ils nous sont utiles pour vous fournir une connexion sécuritaire et assurer la disponibilité a minima de notre site internet.

Ces cookies nous permettent d’analyser l’utilisation du site afin de pouvoir en mesurer et en améliorer la performance. Ils nous permettent par exemple de conserver vos informations de connexion et d’afficher de façon plus cohérente les différents modules de notre site.

Ces cookies sont utilisés par des agences de publicité (par exemple Google) et par des réseaux sociaux (par exemple LinkedIn et Facebook) et autorisent notamment le partage des pages sur les réseaux sociaux, la publication de commentaires, la diffusion (sur notre site ou non) de publicités adaptées à vos centres d’intérêt.

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit des cookies sessions CAS et PHP et du cookie New Relic pour le monitoring (IP, délais de réponse).

Ces cookies sont supprimés à la fin de la session (déconnexion ou fermeture du navigateur)

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit du cookie XiTi pour la mesure d’audience. La société AT Internet est notre sous-traitant et conserve les informations (IP, date et heure de connexion, durée de connexion, pages consultées) 6 mois.

Sur nos CMS EZPublish, il n’y a pas de cookie de ce type.

Pour obtenir plus d’informations concernant les cookies que nous utilisons, vous pouvez vous adresser au Déléguée Informatique et Libertés de l’INRA par email à cil-dpo@inra.fr ou par courrier à :

INRA
24, chemin de Borde Rouge –Auzeville – CS52627
31326 Castanet Tolosan cedex - France

Dernière mise à jour : Mai 2018

Menu Logo Principal

Datapartage

Enjeux, risques et bénéfices

L’enjeu est bien ici de donner la possibilité à quiconque de reproduire l’expérience qui a été faite, soit dans les même conditions soit dans des conditions comparables.

C’est bien un jeu gagnant-gagnant comme l’explique Vandewalle et al. (2009) « qui nous donnera du temps pour inventer de nouvelles choses plutôt que de recréer celles qui existent déjà ». On pourrait alors considérer comme Huschka (2013) que « seuls des résultats reproductibles sont des résultats scientifiques ».

Cela passe par la mise à disposition de l’ensemble des sources. Sachant que la reproductibilité parfaite peut parfois ne pas être atteignable, non pas par négligence, mais car il y a des savoirs tacites que l'expérimentateur ne sait pas ou ne peut pas expliciter dans la réussite de son expérience . Parfois même, l'objet d'étude ne permet pas la reproductibilité (phénomène climatique rare, événement historique) ainsi, certains domaines de recherche semblent exclus de la problématique de reproductibilité comme le souligne Granger (2020). Dans ces cas, ce sont davantage les enjeux de transparence qui prédominent (Janz 2018) et qui renvoie au fait de rendre accessibles à son lectorat les éléments sur lesquels s'est construit le raisonnement. La notion de traçabilité occupe alors une place centrale sans mettre l’accent sur le fait d'aboutir aux mêmes conclusions.

La reproductibilité est une condition nécessaire pour faire une recherche de qualité, mais elle ne garantit pas sa qualité, seulement sa transparence. Toutefois, on peut considérer que la transparence d’une recherche contribue à améliorer sa qualité.

Pourquoi être reproductible dans ses travaux de recherche ? Le premier bénéficiaire est souvent soi-même, puisque cela peut permettre, de:

  • travailler plus efficacement dans la durée

  • renouveler facilement sa propre expérience avec une nouvelle hypothèse/paramètre.

  • corriger ses propres erreurs involontaires

 Le bénéfice est aussi pour les autres et la communauté scientifique, car être reproductible permet :

  • d’être compris plus facilement par ses collègues

  • de soumettre les résultats à la validation des pairs

  • de prolonger les résultats

A chaque étape du cycle de vie du projet de recherche les pratiques adoptées peuvent être une cause de non reproductibilité. Les leviers d’action sont multiples et peuvent concerner : la collecte et la gestion des données, le code et sa robustesse, les environnements logiciels, les sauvegardes, les versions et les archives, les licences.

La reproductibilité demande de préserver l’information nécessaire (articles et références utilisés, données et codes) et de conserver de manière persistante les relations entre eux (identifiants numériques, DOI, PID), (lien vers fiche sauvegarde/archivage, lien vers Data INRAE)